Retour sur le SymfonyLive Paris 2020

J'ai eu la chance de participer au SymfonyLive Paris pour la première fois, avec Les-Tilleuls.coop chez qui je suis développeuse web depuis un peu plus d’un an. L'événement devait avoir lieu en mars mais a été reporté aux 23 et 24 septembre derniers en raison de la crise sanitaire. Les organisateurs ont fait tout le nécessaire pour respecter les mesures sanitaires tout en maintenant une ambiance chaleureuse. 

De formation plutôt front et JS, j’avais au préalable, assisté à un workshop Symfony animé par Robin Chalas et Kévin Dunglas, ce qui m’a permis d’aborder les conférences avec des connaissances de base, mais un regard encore neuf. 

En ouverture, Fabien Potencier est entré dans le vif du sujet en passant revue les principales nouveautés et améliorations de Symfony 5.2, des composants “anciens” tels que Translation (10 ans déjà !) et Form, aux composants “expérimentaux”, comme Notifier et Mailer, en passant par les nouveaux composants Semaphore et Lock, que Jérémy Derussé a décrit plus en détail dans son talk. 

Les conférences ont abordé des sujets variés liés à l’écosystème Symfony ; la sécurité : cryptographique (Nicolas Grekas), des APIs (Danielle Kayumbi Bonkoto), webAuthn (Stefan Richter) ; l’architecture : le monolithe modulaire (Timothée Barray), le stream processing et le Bus de message (Samuel Roze), la scalabilité et les micro-services (Alexandre Salomé) ; mais aussi les problématiques de performance : Redis et le cache (Grégoire Pineau), les bénéfices d’HTTP/2 et le protocole Vulcain (Kévin Dunglas), JIT (Valentine Boineau). Nous avons aussi assisté à des retours d’expérience inspirants de Bastien Jaillot, qui nous a exposé étape par étape son optimisation de la stack Symfony, et de Titouan Galopin, qui nous a proposé une manière de tirer parti du meilleur des SPA et de Symfony, orienté sur le pragmatisme et la simplicité.

La présence des sponsors sur leurs stands offrait un lieu d’échanges, la plupart d’entre eux ayant mis en place des animations tout en respectant les mesures barrières : démos, Air Draw avec Webnet, Hiway et leur concours de Nerf, etc. sans oublier notre fameux Lucky Webby et nos t-shirts à gagner :) 

L'énergie, la bienveillance et l’enthousiasme de la communauté Symfony, que j’avais déjà ressenti sur le web, a été confirmé dans cet événement live, et j’en ressors déterminée à poursuivre mon apprentissage pour dans l’avenir y apporter ma contribution. Hâte de retrouver ce dynamisme lors du ForumPHP les 22 et 23 octobre prochains où nous serons speakers et sponsor, et du SymfonyWorld les 3 et 4 décembre !