DotJS 2018 : on y était !

Nous avons eu l'opportunité d’assister la semaine dernière à la DotJS, la plus grande conférence JavaScript d’Europe et nous n’en sommes pas sortis déçus !

Une chose importante à souligner : l’événement affichait cette année un bilan carbone neutre. Cela signifie que l’équipe organisatrice a fait son maximum pour réduire les émissions de dioxyde de carbone (causées par les transports, le matériel, etc.) tout en compensant les émissions restantes. Consultez leur calculateur pour plus de détails.

Plus d’un millier de personnes avait fait le déplacement au Dock Pullman pour écouter des grands pontes de ce langage de programmation. Passons en revue les conférences phares de cette journée.

dot2

Sacha Greif - State of JS

Sacha Greif a ouvert le bal en nous montrant l’état de JavaScript en 2018 avec l’aide de State of JS, une étude où plus de 20 000 développeurs ont donné leurs opinions sur des frameworks ou bibliothèques front-end. Les résultats montrés en avant-première sont sans appel :  

  • Les bibliothèques React et Vue plaisent de plus en plus aux développeurs qui expriment fortement leur satisfaction à leurs égards.
  • Angular est beaucoup moins en vogue : une grande majorité des personnes sondées veulent changer de framework après l’avoir utilisé dans un projet client.

Vivement décembre pour consulter l’intégralité de l’étude !

Tobias Ahlin - Minecraft

Tobias Ahlin (développeur chez Mojang) a annoncé que Minecraft avait récemment décidé de faire fonctionner son interface en JavaScript, suite aux difficultés rencontrées à développer sur une multitude de plateformes différentes. Contrairement à ce que beaucoup pensent, il est possible de construire des interfaces avec JavaScript dans les jeux vidéos : la preuve, l’interface de Battlefield 1 est faite en React ! Il utilise également FramerX, un outil de design interactif très prometteur.

Il a également ajouté que tout le monde pourra contribuer à Minecraft grâce à Javascript, que ce soit pour faire des nouvelles UI ou des mods. Consultez la préversion de la doc pour en savoir plus sur son projet : https://minecraft.gamepedia.com/Bedrock_Beta_Script_Documentation.

Lauren Tan - Typing in JS

Lauren Tan, de chez Netflix, nous a recommandé l’utilisation de Typescript à travers sa présentation. Après nous avoir rappelé quelques défauts de JS (tomber sur l'erreur undefined, NaN is a number…), elle nous a donné quelques conseils :

  • Moins de cardinalités = réduisons le champ des inputs et outputs possibles.
  • Être précis avec les types (exemple : un type null plutôt que undefined).
  • Être pragmatique.

Conférence complexe mais très intéressante !

John Papa - Choosing your framework

On ne présente plus John Papa, spécialiste JavaScript et devOps mondialement reconnu. Sa conférence était axée sur le feeling que nous pouvons ressentir face à la diversité des frameworks JS existants. Selon lui, il n’y a pas un framework meilleur qu’un autre : c’est à nous de déterminer avec lequel nous nous sentons le plus à l’aise.

Exemple de mise en pratique : il a créé le même projet avec les 3 grands frameworks suivants : React, Vue.js et Angular. Le résultat est identique pour tous, mais son ressenti était différent avec chacun d’entre eux. Excellente conférence donnée par un excellent orateur !

2 Lightings talks sortis du lot

  • Gimme your content, Punk! Jeremias Menichelli nous a montré comment charger des fonts sans bloquer l’affichage lorsque le réseau est lent (grâce à FontFaceObserver)
  • Leveling your debugging skills Adam Weeks a fait une démo sur comment bien débugger avec l'inspecteur Chrome

Felix Rieseberg - Javascript for desktop

Felix Rieseberg est revenu sur comment optimiser les applications qui peuvent consommer inutilement de la mémoire et nous a montré quelques cas d’usage sur comment y procéder (cesser tout processus lié à la vue de la fenêtre lorsque celle-ci est cachée par exemple). 

Myles Borins - Promises

Myles Borins de chez Google a expliqué tout le processus de validation pour qu'une nouvelle fonctionnalité arrive dans Javascript. La fonctionnalité à l’étude en ce moment (et en cours de draft) est le fait de pouvoir se servir des await hors du scope d’une fonction async.

 

Un énorme merci et bravo aux organisateurs·trices de cet événement ! Mention spéciale à l’excellent host Christophe Porteneuve. On regrettera peut être le manque de live coding ou d’exemples vraiment concrets et applicables dans notre travail de tous les jours mais nous ne pouvons pas pas nier qu’on sort de la dotJS grandi et surmotivé. Rendez-vous l’an prochain !